20th Century Feminine | Louise Chisson & Tamara Atschba (2021) [FLAC] [16-44]

Téléchargement & Détails

Télécharger Télécharger le torrent
Mots clés Flac (16 bit) Web Album Classique
Seeders 8 Leechers 0 Complétés 45
Informations Voir les informations
Fichiers 15 - Voir les fichiers

Présentation

Ajouter à mes favoris Voir le NFO Signaler


20th Century Feminine | Louise Chisson & Tamara Atschba


2021

00rq.jpg

k89b.jpg


56l7.jpg
Diapason - Janvier 2022



Louise Chisson et Tamara Atschba jouent ensemble depuis 2008. Leur collaboration vise à perpétuer la longue tradition des duos violon - piano ainsi qu'à faire redécouvrir au public d'aujourd'hui un répertoire plus rarement joué. Elles se distinguent par leurs interprétations de compositeurs tels que Beethoven, Brahms, Lutoslawski, Szymanowski, Chostakovitch, Ravel, Debussy, ...
Leur premier CD, dédié à Janacek, Prokofiev et Poulenc, est sorti en 2013. L'album a été salué par de nombreux critiques, a reçu 4 Diapasons et a été classé, avec sept autres enregistrements, comme meilleur album de musique classique de 2013 sur l'American site Artistxite. En 2014, ils ont enregistré un autre CD intitulé "1914", composé d'œuvres de C. Koechlin et L. Vierne, qui a été classé ***** par BBC Music Magazine .
En 2015, le duo crée le projet Scriabine, un concert musique & lumières qui sera présenté au 27e festival l'Eté Musical en Bergerac. (WebSite)

Vraiment pas un sexe faible
Le compositeur américain Roy Harris a dit de la sonate de Galina Ustvolksaya qu'elle était en quelque sorte laide. Et la quatrième sonate de Grazyna Bacewicz peut être entendue comme impulsive et montant à l'ivresse. Les cinq Poetic Pieces de Jennifer Higdon sont peut-être poétiques en termes de titre, mais aussi beaucoup plus cassantes en termes d'audition.En plus des bords déchiquetés, des soufflages mécaniques et du labyrinthe affolant, il existe également de mystérieuses nébuleuses. Devant ces œuvres difficiles à écouter, les deux interprètes ont placé les deux miniatures de Nadia Boulanger, qui rétrospectivement étaient carrément détendues, assez chatoyantes impressionnistes, mais leur apportaient aussi une bonne dose d'expressivité.
On peut peut-être considérer cela comme l'impression la plus forte du point de vue global que les deux interprètes, la violoniste Louise Chisson et sa partenaire de piano Tamara Atschba, présentent une vue forte et expressive de quatre œuvres d'un siècle par des collègues sur ce CD varié. Ce faisant, ils mettent habilement en évidence les différences d'interprétation et de conception, afin que chaque œuvre puisse refléter son caractère. On ne peut vraiment pas accuser les interprètes de cacher leur volonté créatrice et sa mise en œuvre techniquement intensément réalisée. Au contraire, ils tiennent le public sous leur charme avec leur jeu exigeant jusqu'à la dernière note.
Le compositeur américain Roy Harris a dit de la sonate de Galina Ustvolksaya qu'elle était plutôt moche. Et la Quatrième Sonate de Grazyna Bacewicz peut être entendue comme montant impulsivement dans une frénésie. Les Five Poetic Pieces de Jennifer Higdon, bien que poétiques par leur titre, sont aussi considérablement plus fragiles. En plus des jags, des cahots des machines et du labyrinthe frénétique, il y a aussi des brumes mystérieuses. Devant ces œuvres exigeantes à entendre, les deux interprètes ont placé les deux miniatures de Nadia Boulanger, qui rétrospectivement sont presque décontractées, assez chatoyantes impressionnistes, mais elles leur ont aussi donné une bonne part d'expressivité.
On peut peut-être considérer comme l'impression la plus forte de la vue d'ensemble que les deux interprètes, la violoniste Louise Chisson et sa partenaire de piano Tamara Atschba, présentent sur ce CD varié une vue expressive forte de quatre œuvres d'un siècle de camarades de genre. Ce faisant, ils mettent habilement en évidence les différences d'interprétation et de création, permettant à chaque œuvre de refléter son caractère. On ne peut vraiment pas accuser les interprètes d'avoir caché leur volonté créatrice et sa réalisation techniquement intensément réalisée. Au contraire, ils tiennent les auditeurs en haleine avec leur jeu exigeant jusqu'à la toute dernière note. (pizzicato)



181105115833419340.gif

kq8m.jpg

Label : haenssler CLASSIC
Parution: 02/06/2021
Codec: Free Lossless Audio Codec (FLAC)
Channels: Stereo / 44100 HZ / 16 Bit
Bitrate : 687 kbps
Durée: 01:11:47
Pistes: 12
Fichiers: 15
Total Size : 337 Mo
Inclus : Covers, Booklet

161207023836996301.jpg 170815021051437205.gif

mini_200407122746756772.png
Spectrogramme

------------------------------------------------------



------------------------------------------------------

Commentaires

Derniers commentaires

  • utilisateur

     Josmar

    694.27Go - 657.39Go

    Ajouté par Josmar il y a 25 jours

    Merci beaucoup!